Agent Producer:

Stéphanie Dendura

24/26 avenue Georges V

75008 PARIS

L' Atelier Contemporain:

4b chemin de la Salésienne

1255 Veyrier GE

atelier@anne-chantal.ch

Partenaire:

Swissart

ArtPlace  Geneva

 

 

 

www.alp-info.ch

 

Chamonix : L’art... comme lien

 

 

Une manière originale pour tisser de nouveaux liens transfrontaliers: la valaisanne Anne-Chantal Cheseaux-Cina expose ses toiles à l'Hôtel Best Mont-Blanc de Chamonix.

 

A travers les synergies développées par l’activité de notre journal transfrontalier entre la France, la Suisse et l’Italie, nous avons constaté un certain intérêt des artistes de ces trois pays de proximité à faire connaître leurs œuvres au-delà de la frontière nationale.

 

Une Valaisanne à Chamonix

 

La peintre Anne-Chantal Cheseaux-Cina s’inscrit dans ce registre d’artistes. L’espace réservé aux expositions de l’Hôtel Best Mont-Blanc de Chamonix accueille actuellement les toiles de cette talentueuse Valaisanne. Cette exposition, réalisée avec le soutien d'Alp-Info et du Groupe Culturel International, a été rendue possible grâce aux contacts établis avec Mme Jany Couttet, conseillère municipale à la culture de la cité au pied du Mont-Blanc. Anne- Chantal Cheseaux-Cina, attachante artiste qui a déjà dévoilé son art à diverses reprises en Valais, a accepté ce défi "transfrontalier" avec grand enthousiasme.

 

Rencontre avec une artiste "polyédrique"

 

Artiste peintre originaire de Saint-Léonard, née en 1976, Anne-Chantal Cheseaux-Cina s'investit dans la peinture dès son adolescence. Depuis 3 ans, elle présente ses toiles dans des expositions individuelles ou collectives en Valais. Artiste aux multiples facettes, se situant au confluent de la figuration et de l’abstraction, elle nous révèle, sur certaines de ses toiles, des corps féminins, et sur d’autres, des partitions de musique ou encore des ambiances africaines.

Entretien avec une peintre passionnée


Comment s'est révélée votre vocation pour la peinture ?

 

Enfant, j'adorais observer mon papa sculpter le bois dans son atelier. J’avais envie de l'imiter. La création m'attirait. J'ai cependant choisi une formation pédagogique. Aujourd'hui enseignante, j’essaie de transmettre à mes élèves le goût de la peinture et du théâtre. Ce sont des activités qui développent l'assurance; une trait de caractère important pour s'intégrer dans la société actuelle.

 

Quelles sont vos sources d'inspiration ?

 

Les gens, les événements, la nature entourent autour de moi.

Les toiles sont aussi différentes les unes des autres que le sont les personnes et les rencontres que je fais.

 

 

Vous privilégiez l'abstrait au figuratif.

Avez-vous une idée précise de l'aboutissement souhaité quand vous commencez une toile ?


Mon calepin me suit partout et me permet de croquer une quantité d'éléments.  Puis dans mon atelier, je définis sur la base de ces esquisses les matières, les contours et les couleurs avant de commencer mes toiles.

 

Quels sont les supports que vous privilégiez ?

 

Avec les années, j'utilise de nouvelles techniques. Au début, j'utilisais l'aquarelle, puis l'acryl et l'encre de Chine. J'ai appréhendé l'huile il y a 5 ans maintenant et ça fait 3 ans que j'expose. Cet été, j'ai suivi des séminaires à l'Ecole Cantonale d'Art du Valais de Sierre, où j'ai réalisé des aquateintes que je présenterai à Chamonix.

 

Avec cette exposition à Chamonix, c'est la première fois que vous"exporter" vos toiles. Avez-vous d'autres projets du même ordre ?


Une exposition est prévue en Italie. En 2006, je reviendrai à Chamonix dans les salons du Casino. Deux expositions sont également prévues en Valais, l'une au centre ville de Sion et l'autre à Champéry.

 

Exposition ouverte tous les jours jusqu'au 5 novembre à l'Hôtel du Mont-Blanc, Avenue du Majestic, à Chamonix.

 

Gaëlle Métrailler

 

InfoAlp - Valais, le 01.09.2005 13:54